Isabel Marant pour H&M – j’y étais!

Jeudi 14 novembre! De nombreuses fashionistas avaient bloqué leur agenda, posé la matinée de congé (ou pas) pour se rendre chez H&M.

Quelle drôle d’idée me direz-vous! Prendre congé pour aller chez H&M…

En fait, c’était le jour de la sortie inter-na-tionale (he oui madame! même à New York) de la collection Isabel Marant pour H&M.

Après Martin Margiela, Marni (une réussite à mes yeux!), Versace (heu, non merci!), Sonia Rykiel et quelques autres…cette année c’était la styliste française Isabel Marant qui se lançait dans l’aventure.

Publicité à la radio, sur le net, à la télévision, dans les magazines…la date était depuis longtemps bloquée dans mon agenda.

Car Isabel Marant, j’aime bien! Enfin pas tout on est d’accord. J’adore les deux vestes en ma possession mais bon pour le reste, cela ne rentre pas du tout dans mon budget fringues…donc là je me disais pourquoi pas?!? Dés que les visuels de la collection sont sortis, je voulais y être…on aime ou pas biensûr…mais regardez moi ceci:

Isabel Marant, H&M

 

 

 

 

 

 

 


Je savais que le H&M situé dans la Grand Rue à Luxembourg aurait « quelques » pièces (oui, j’ai vérifié avant le jour J) et qu’il fallait donc être là tôt.

Ouverture du magasin à 9h…je m’étais dit, j’y serai à 7h…heu non, l’appel de la couette a été plus fort que tout et donc j’étais dans la file à 8h25…à Paris il y aurait eu plusieurs centaines de personnes devant moi…à Luxembourg, je pense une cinquantaine…

Isabel Marant, H&M, file

 

 

 

 

 

 

 


Et au fur et à mesure des minutes, derrière moi, les filles se pressaient. L’ambiance était plutôt sympa, les passants se demandaient ce qu’il se passait, certains venaient poser la question et repartaient sans vraiment comprendre ce qu’une bande de gonzesses faisaient dans le froid (ca caillait sec!) à attendre, pour aller ACHETER des fringues…bref, 35 minutes d’attente et là GO!

Pas de bracelet de couleur, pas de « vous avez 15 minutes dans l’espace prévu » et vous sortez (cela se passait comme ça pour les collaborations précédentes); ici, c’était on lâche les fauves dans l’arène….enfin objectivement, je suis plutôt zen (si si) et cela ne m’a que moyennement dérangée de devoir faire mon chemin entre les acheteuses en folie pour arriver à agripper quelque chose…

Mon objectif au départ: une jupe et une robe. Quand on sait que par exemple une jupe Isabel Marant Etoile avoisine les 175 EUR, la version H&M plutôt les 60 EUR, ca donne envie de se bouger un peu.

Quand je suis arrivée devant LA tringle où 12 minutes plus tôt une jolie jupette taille 38 m’attendait, hé bien il ne restait rien…enfin seule, un peu perdue, 1 jupe était là…une dame l’avait en main, l’a reposée, le temps que je lui demande si elle avait changé d’avis et elle la reprenait aussitôt telle un joyau, le St Graal…bref pas de jupe pour moi mais j’ai continué mon petit tour, ai attrapé ce que je trouvais sympa, y compris dans le rayon enfants et suis partie à la recherche d’une cabine d’essayage…

Entretemps, j’ai entendu une cliente qui avait la boîte et pas les chaussures et qui attendaient patiement que quelqu’un viennent les rapporter…car oui si tu as la boîte, tu gagnes!!!! (c’est dingue)

Les chaussures, les foulards et les bijoux ont dû partir en 4 minutes chrono…

Bref, les cabines d’essayage étant prises d’assaut, je me suis retrouvée à l’étage des enfants, au calme…un autre monde…et là j’ai pu tout essayer à mon aise…dans la cabine, j’entends une voix féminine (il ‘y avait pas beaucoup d’hommes dans la file!) qui me dit » vous essayez du Isabel Marant? »… et nous voilà en train de papoter, entre cabines et « vous en pensez quoi?, ça me va bien? » et « si vous ne le prenez pas, ça m’intéresse »…bref je suis venue seule mais j’ai papoté et surtout j’ai trouvé ça sympa (je vous ai évité le « marrant »).

A la sortie des cabines, il y avait des filles qui attendaient et vous demandaient si vous repartiez avec tout ce que vous aviez dans les bras…

En remontant vers la caisse, je me suis dit que j’allais aller checker dans ce qui restait (mhmh) au cas où une petite jupette aurait été oubliée (Nath, la grooooose naïve)…j’ai vite renoncé vu le monde et suis directement passée à la caisse.

Isabel Marant, H&M

 

 

 

 

 

 

 


Isabel Marant, H&M

 

 

 

 

 

 

 

 

Isabel Marant, H&M

 

 

 

 

 

 

 


Mon butin:

Isabel Marant, H&M

 

 

 

 

 

 

 


Isabel Marant, H&M

 

 

 

 

 

 

 

 

Isabel Marant, H&M

 

 

 

 

 

 

 


Isabel Marant, H&M

 

 

 

 

 

 

 


A la sortie vers 9h50, plus personne… Celles qui se sont dit, comme pour les collections précédentes, j’irai faire un tour pendant la pause-déjeûner, ont dû être surprises…

Isabel Marant, H&M

 

 

 

 

 

 

 


Conclusion: une expérience sympa et de chouettes achats d’une collection que je trouve pour ma part réussie.

 

Nath

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *